Les thérapies proposées

Il est possible de faire un accompagnement en ligne avec  une séance en visio.

La psychothérapie de couple

Car le couple vient ensemble, chacun des deux partenaires arrive avec l’enfant, l’adolescent qu’il a été et chacun des deux rencontre l’adulte qu’ils sont aujourd’hui. Chacun avec son histoire propre, pour en construire une commune. 

Les objectifs :

Cette thérapie est destinée à une entité couple (membrane). Le thérapeute en constitue une autre, ces deux membranes oeuvrent ensemble pour le couple. 

Le but des séances est d’épauler l’entité couple à regarder la relation qu’entretiennent les deux partenaires entre eux, repérer l’endroit de dysfonctionnement, c’est à dire : observer comment le phénomène apparait et se forme dans la relation.

C’est une approche phénoménologique du « problème », observer pour en dégager les signes spécifiques et permettre la compréhension de son impact sur le couple et de manière plus étendue, sur la famille. 

Le couple est accompagné pour que chacun parle à l’autre, permettre ou rétablir un contact, le lien, chacun s’expose et le thérapeute soutient ce processus de rencontre entre les deux membres du couple. 

Comment se déroule-t-elle ?

La séance dure une heure. Le thérapeute s’occupe du couple dans sa relation : comment font-ils entre eux, comment cela se passe entre eux,  lorsqu’ils sont réunis dans son cabinet.

A quel endroit sont-ils de leur vie de couple, sont-ils dans la création du lien (1 à 6 ans), la transition (7 à 10 ans), l’étape de différenciation (11 à 17 ans), encore en transition (18 à 21 ans) ou la phase d’intimité (+ de 21 ans).

Comment cela se vit-il de donner une identité à son couple, clarifier l’engagement, créer sa bulle, vivre la réalité, la désillusion, trouver des zones d’autonomie, l’individualité Vs le nous, s’il y a des raisons de rester ensemble, se rapprocher de nouveau, le respect et les bénéfices des différences de chacun….

En psychothérapie Gestalt, le thérapeute peut faire appel à des outils se rapportant à la systémie, regarder ensemble les interactions, afin d’éclairer la situation. Il se peut qu’il propose au couple de remettre en forme un élément de leur désaccord afin de le déplier en cabinet avec la visée de mieux le comprendre et d’apporter du changement.

Pour employer une métaphore, nous pouvons dire que  le couple arrive avec ses remparts, chacun peut rester campé sur ses positions, l’idée est de regarder ces fortifications, résistances,  et d’en comprendre la manière dont tout ceci fonctionne pour identifier ce qu’il fait sens d’être déconstruit. 

A qui s’adresse-t-elle ?

A des personnes rencontrant un besoin d’éclairer une situation dans leur union, en situation de crise ou non. 

Il peut y avoir cette idée répandue, qu’un couple consultant un psy est un couple se portant mal. C’est parfois vrai et parfois faux.

Pour perdurer dans le temps et rester satisfaisante, la vie à deux suppose un perpétuel ajustement des partenaires impactant leur relation dans son évolution. 

Le couple peut être soucieux de comment savoir s’y prendre pour réussir sa vie amoureuse, sa vie de couple avec responsabilité familiale, être un couple se soutenant et se donnant les moyens d’échanger en prenant appui avec un psychothérapeute pour réguler ses éprouvés. 

Un des deux partenaires peut avoir besoin d’aide pour exprimer à l’autre une part d’elle avec délicatesse, après une maladie, un deuil, une naissance, une grossesse interrompue, une infertilité, une procréation médicalement assistée,  un évènement où il s’est retrouvé bloqué émotionnellement sans possibilité de pouvoir s’ouvrir à l’autre.

Il peut y avoir pour le couple le souhait régulier de faire un point, un check-up, aborder la vie quotidienne avec une forme d’esthétique relationnelle, comme s’il se donnait un soin.  

Les couples de légende ont leur secret, et certains savent avoir recours à la psychothérapie pour aller mieux, certains le taisent et d’autres en parlent plus librement, nous pouvons avoir en tête le couple Obama, par exemple.

Il peut s’agir d’un besoin de mieux communiquer, de se respecter mieux, d’envisager de se quitter ou de tenter de comprendre ce qui lui arrive et d’en décider avec autant de sagesse que cela puisse être. 

Des épisodes de vie, comme se mettre ensemble, vouloir un enfant, vivre le chemin de la procréation assistée, l’arrivée d’un ou plusieurs enfants, être couple et parents à la fois, la stérilité, un rapport à la sexualité complexifié, affronter ensemble la maladie de l’un, l’infidélité, la charge familiale, refaire couple après une séparation, un divorce, faire couple avec l’enfant de l’autre, se retrouver couple après le départ d’enfant…

Autant de situations pouvant secouer le couple, le mettre à mal et l’entraîner à traverser des crises ou des turbulences. 

Si les thématiques peuvent paraître récurrentes, chaque couple est unique et est lui-même composé d’individus uniques et singuliers.

Quelle est la durée et la fréquence d’une psychothérapie de couple ?

Elle peut varier selon les personnes, le temps et l’investissement qu’ils envisagent et s’étendre tout aussi longtemps qu’une thérapie individuelle.

Concernant la fréquence, mon cadre de travail est orienté vers une séance par quinzaine, sur une période suffisamment longue, le but étant que vous puissiez repartir avec des appuis, que chacun des deux soit et se sente entendu par l’autre. 

Chacun des partenaires peut, s’il le souhaite entamer « une tranche de thérapie individuelle » avec un autre thérapeute, c’est une situation qui arrive fréquemment. Le thérapeute que le couple choisit pour l’accompagner reste tout le long de la thérapie le thérapeute du couple. 

Modalités de la séance : 1h – 60 euros – semaine ou week end